Philosophale

Alchimie,mythe et légendes,animaux fantastiques et chimères,sciences occultes,histoire

01 août 2009

Percer le secret des paraboles

alchimist

Comment comprendre le langage des alchimistes?
Et bien,relire les allégories,observer les figures et essayer de faire marcher son cerveau..tout en s'aidant de quelques œuvres qui peuvent vous aider à appréhender le monde fermé de l'alchimie..
Par exemple,"le dragon ailé enleva de son aile.."sachant que le dragon est un élément corrosif,on peut penser que cette métaphore peut indiquer qu'un acide se dissout..

Sachez aussi que le principal fournisseur des alchimistes est mère Nature,pensez aux pluies d'orage à forte teneur d'acide nitrique,sulfurique et arsenique..
Ainsi Armand Barbault,un de nos alchimistes contemporains utilisa les bienfaits de la nature pour créer un or potable,la quintessence de la vie.
Sachez que celui ci fut apporté en laboratoire où il se révéla inanalysable,et impossible à reproduire en quantité de synthèse.
Ainsi la science n'est pas toute puissante,puisqu'elle ignore l'alchimie et l'élément humain.

La différence entre Chimie et Alchimie réside dans l'élément inconnu,l'homme..ainsi deux personnes exécutant la même expérience obtiendront un résultat différent..ce qui n'est pas le cas pour la science telle que nous l'entendons de nos jours.

C'est le cheminement spirituel qui attrait au grand oeuvre...le dualisme.
Ainsi cette maxime a deux sens:

"Visita Interiorem terrae rectificando invenies opera lapidem"

  • Descends dans les entrailles de la terre,en distillant tu trouveras la pierre de l'oeuvre.
  • Creuses au plus profond de toi même,en creusant,tu trouveras la base en toi pour rebâtir un homme nouveau..(spirituel,la quête de la pierre philosophale)

Pour survivre à certaines époques de l'histoire particulièrement intolérantes,les alchimistes assimilèrent le grand oeuvre à la Sainte Trinité.
Ainsi le Christ est considéré comme une personnification du carbo dei..le feu de Dieu,rénovateur et rédempteur.
L'équivalent alchimique du Saint Esprit et le mercure.
Ces métaphores christologiques apparaissent avec Arnaud de Villeneuve au XIII eme siècle,et se poursuivent dans la seconde moitié du siècle suivant avec Johannes Grasseus.

passion_jesus

La passion du Christ- Hans Memling (1470)

Les quatre bras de la croix représentent les quatre éléments et les quatre points cardinaux,les coordonnées célestes et terrestres.

La flagellation est la mise à mort du mercure dans le vase alchimique,l'esprit mercuriel se sépare du corps mercuriel de la matière.

La crucifixition correspond à la fixation du souffre.

Le Christ ressuscité est l'accomplissement de la pierre philosophale,l'esprit universel triomphe.


Posté par lenie_lauren à 17:48 - Allégories - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Percer le secret des paraboles

Nouveau commentaire